Azure Websites : Mettez à niveau automatiquement et en fonction de vos besoins !

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je souhaite vous présenter une nouvelle fonctionnalité de Microsoft Azure Websites  : la mise à niveau automatique.

A quoi ça sert ?
Excellente question : ça sert à adapter la puissance de votre hébergement web en fonction de criètres prédéfinis. Par exemple : si la RAM de mon hébergement est saturée pendant 10 minutes, c’est que mon serveur web subit un pic de charge, il va être nécessaire de l’upgrader.
Aucun problème : c’est une fonctionnalité incluse dans les Azure Websites. L’intérêt est essentiel puisqu’il vous évite de payer un énorme plan d’hébergement pour encaisser 10 minutes de pic de charge par semaine. Prenons l’exemple de clients ayant des publicités qui passent à la télévision. Dans les 3 à 4 minutes qui suivent ces publicités, le nombre de visite va être multiplié par 1000… Le serveur va se retrouver à la traine ; et l’expérience utilisateur sera fortement dégradée (temps de chargements allongés, mauvais affichages des pages). Autant dire qu’il n’aura servit à rien de se payer un bel écran publicitaire si le site ne suit pas.

Avec la mise à niveau automatique des sites webs d’Azure, le serveur va allouer de la ressource en fonction de métriques techniques, et va libérer cette ressource quand vous n’en aurez plus besoin. Ainsi, vous ne payez que ce que vous consommez, et vous êtes tranquillisé.

Egalement, je rappelle l’intérêt de l’utilisation d’InSight pour être alerté par email lors de ces pics de charges, erreurs redondantes, …

Combien ça coûte ?
Autre excellente question. L’offre des services Web d’Azure se décompose en trois grandes familles :
– Les « Gratuits » (F1)
– Les « Partagés « (D1) : 7,20 € / mois. Ils ne prennent pas en charge la mise à niveau automatique.
– Les « De Base » (B1 à B3) : 41,55 € / mois à 166,22 € / mois. Ils ne prennent pas en charge la mise à niveau automatique, mais la mise à niveau manuelle est proposée dans le cadre de ces familles, sur trois instances.
– Les « Standards » (S1 à S3) : 55,41 € /mois à 221,62 €/mois). Ils prennent en charge la mise à niveau automatique, sur dix instances.
– Les « Premiums » (P1 à P3), comme ils sont en Preview à l’instant où j’écris ces lignes, ils sont disponibles au même prix que les standards. Ils proposent également la mise à niveau automatique, sur dix instances.

Capture d’écran 2015-03-29 à 17.12.36

C’est quoi une instance ?
Une instance correspond à une unité d’hébergement web. Je m’explique : lorsque vous choisissez un plan S1 à 55,41 € / mois, vous lancez votre site sur une instance.
Si vous mettez en place la règle suivante : « lance trois instances supplémentaires lorsque le nombre de requêtes en attente est supérieur à 1000 », vous allez payez 4 fois 55,41 € ; jusqu’à ce que les instances supplémentaires soient libérées. C’est d’ailleurs vous qui décidez lorsque ces instances sont libérées ; au paramétrage de la mise à niveau automatique.

Comment mettre en place la mise à niveau automatique ?
Comme toujours dans Azure, c’est simple !
Il vous faudra donc un site web dans Azure (Standard ou Premium). Je vous laisse regarder ici pour la création de ce site.
Ensuite, rendez-vous dans le nouveau portail. Ouvrez votre site web, et c’est là que ça commence.

Cliquez sur le bouton « Paramètres » puis, « Mettre à l’échelle ».
Capture d’écran 2015-03-29 à 16.36.09

C’est ici que vous trouverez les paramètres de mise à l’échelle de votre application web. Via le graphique vous pouvez visualiser l’utilisation des fonctionnalités de mise à l’échelle.

Normalement, vous ne devez pas voir de mise à l’échelle automatique paramétrée (mais cela arrive parfois sur le nouveau portail)…

Afin d’ajouter une nouvelle mise à l’échelle, cliquez sur « ajouter une nouvelle mesure ». Apparait alors un formulaire vous permettant de paramétrer les conditions dans lesquelles il va falloir ajouter ou réduire le nombre des instances de votre site.

Capture d’écran 2015-03-29 à 16.47.23

J’ai, pour ma part, sélectionné le paramètre « Memory Percentage » (qui est le pourcentage d’utilisation de la mémoire, pour les non anglophones hihi).
J’indique que si le seuil 80% de RAM utilisée est dépassé pendant 5 minutes, je souhaite augmenter mes ressources d’une instance.

Une fois que vous avez augmenté vos ressources, il va falloir définir les règles visant à les réduire, sinon ce système n’a pas vraiment d’intérêt.

C’est ce que vous propose la suite du formulaire, si vous scroller vers le bas. Ainsi, dans le sens inverse, vous pourrez définir dans quelle mesure vous souhaitez faire baisser le nombre d’instances de votre site ; afin d’optimiser vos coûts !

Notez également que vous pouvez ajouter plusieurs conditions en cliquant sur « … »

Une fois votre paramétrage terminé, vous pouvez cliquer sur « Enregistrer », et hop ! votre nouvelle règle de mise à niveau automatique sera prise en compte par le système et s’affichera en bas de la fenêtre.

Capture d’écran 2015-03-29 à 16.52.29

Vous notez que vous pouvez ajuster le nombre d’instances que vous souhaitez affecter, ainsi que les conditions dans lesquelles vous souhaitez qu’elles le soient, sans avoir à retourner dans les réglages. Si vous le faites, n’oubliez pas d’enregistrer via un clic sur le bouton en haut à droite de la fenêtre.

Et voilà ! C’est simple ! Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser en commentaire.

Notez qu’en production, ce réglage nécessite quelques affinements avec le temps. Comme d’habitude avec ces technologies, je vous invite à essayer un réglage « à la louche » et d’affiner en fonction des réactions, des besoins et du budget. Je ferai bientôt un post sur la possibilité de faire des tests de montées en charge de vos sites web.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s